Travel and Exchange est le blog des voyageurs qui changent de l’argent.

Vaccins obligatoires pour entrer au Brésil

Vaccins obligatoires pour entrer au Brésil

La vaccination contre les maladies exotiques a toujours été un grand problème pour les touristes : quels sont les dangers, comment y faire face, combien coutent les médicaments, etc. C’est dans cet ordre d’idées que je vais vous dire ici quels sont les vaccins obligatoires pour entrer au Brésil.

Cela ne fait aucun doute que ce pays latino-américain est l’une des destinations préférées des voyageurs qui veulent du soleil, des plages et des forêts envoutantes.

Comme je vous le disais tantôt, ce billet va traiter ce qui préoccupe le plus les touristes en matière de santé, vu qu’ils vont trouver une alimentation inconnue pour eux, une nature sauvage et des changements de climat constants et radicaux.

Que faire ? Prendre les devants sur d’éventuels problèmes en se faisant vacciner. Il n’y a pas de vaccins obligatoires au Brésil, mais je vous recommande quand même quelques précautions à prendre pour ne pas attraper de virus exotiques.

Vaccins non obligatoires mais nécessaires contre les maladies suivantes :

  • La plus connue : la fièvre jaune. Ce vaccin est si connu qu’il était obligatoire pour entrer au Brésil, peu importe la raison du voyage. Grâce aux progrès technologiques et scientifiques, le système sanitaire local a pu la pallier dans les zones urbaines, ce qui est loin d’être le cas pour les zones en forêt. C’est ainsi que nombreuses sont les autorités qui sollicitent des documents prouvant que leurs porteurs ont été récemment vaccinés. Vous en avez déjà ? Non ? Eh bien, vous pouvez déjà vous y mettre, car la fièvre jaune est souvent très grave. Elle est transmise par les moustiques, mais pas entre êtres humains. Les régions les plus affectées sont l’Amazonie, le Mato Grosso, les Minas Gerais, Paraná, Maranhao, Acre, Amapá, Rondônia et le District fédéral. Quand faut-il se faire vacciner contre la fièvre jaune ? Il est recommandé de le faire dix jours avant le voyage dans une zone à risque. On reconnait la maladie aux symptômes suivants : forte fièvre, douleurs musculaires, maux de tête, frissons, fatigue, vomissements et diarrhée.• La plus connue : la fièvre jaune. Ce vaccin est si connu qu’il était obligatoire pour entrer au Brésil, peu importe la raison du voyage. Grâce aux progrès technologiques et scientifiques, le système sanitaire local a pu la pallier dans les zones urbaines, ce qui est loin d’être le cas pour les zones en forêt. C’est ainsi que nombreuses sont les autorités qui sollicitent des documents prouvant que leurs porteurs ont été récemment vaccinés. Vous en avez déjà ? Non ? Eh bien, vous pouvez déjà vous y mettre, car la fièvre jaune est souvent très grave. Elle est transmise par les moustiques, mais pas entre êtres humains. Les régions les plus affectées sont l’Amazonie, le Mato Grosso, les Minas Gerais, Paraná, Maranhao, Acre, Amapá, Rondônia et le District fédéral. Quand faut-il se faire vacciner contre la fièvre jaune ? Il est recommandé de le faire dix jours avant le voyage dans une zone à risque. On reconnait la maladie aux symptômes suivants : forte fièvre, douleurs musculaires, maux de tête, frissons, fatigue, vomissements et diarrhée.
  • Le paludisme, aussi connu sous le nom de malaria. Cette maladie est aussi présente dans l’Amazonie ainsi que dans les zones d’Acre, de Maranhao, de Mato Grosso, de Tocantis et de Paca, et est aussi transmise par les moustiques. Le problème, c’est qu’il n’existe pas de vaccin contre le paludisme. On ne peut donc qu’appliquer des mesures de prévention qui ne sauraient être de trop et consistent principalement dans la prise de certains médicaments. Ce ne sont pas tous les insectes qui transmettent le paludisme, mais il convient d’éviter toute piqure de ces créatures et de toujours consulter un médecin spécialiste, si nécessaire.
  • La dengue. Cette maladie n’est pas aussi connue des touristes que la fièvre jaune, mais elle affecte beaucoup plus de gens. Et voilà une maladie de plus qui est transmise, évidemment, par les moustiques. Ses symptômes sont essentiellement les mêmes que ceux de l’autre maladie, mais on peut la soigner si on s’y prend très rapidement. Autrement, l’issue peut être fatale. Des fois, elle peut évoluer sur des formes compliquées hémorragiques qui peuvent aussi conduire au décès.  Cette maladie est aussi présente sur presque tout le territoire brésilien, ce qui fait qu’il est difficile de l’éradiquer. Elle touche les zones urbaines, surtout en été, époque où la prolifération des moustiques est massive.• La dengue. Cette maladie n’est pas aussi connue des touristes que la fièvre jaune, mais elle affecte beaucoup plus de gens. Et voilà une maladie de plus qui est transmise, évidemment, par les moustiques. Ses symptômes sont essentiellement les mêmes que ceux de l’autre maladie, mais on peut la soigner si on s’y prend très rapidement. Autrement, l’issue peut être fatale. Des fois, elle peut évoluer sur des formes compliquées hémorragiques qui peuvent aussi conduire au décès.  Cette maladie est aussi présente sur presque tout le territoire brésilien, ce qui fait qu’il est difficile de l’éradiquer. Elle touche les zones urbaines, surtout en été, époque où la prolifération des moustiques est massive.

Tout ne se réduit pas aux vaccins obligatoires

Il y a plus de maladies que de vaccins obligatoires pour ceux qui voyagent au Brésil. Vous devrez donc faire très attention à l’eau courante, à la nourriture et à d’autres détails, il va de soi. Vous pouvez trouver plus d’information sur le système sanitaire du Brésil en cliquant sur les liens suivants :

Cela dit, n’allez pas non plus laisser que tout ce que je viens de vous dire vous gâche le voyage : ce ne sont que de simples indications qu’il faudrait suivre sans toutefois s’obséder. Je vous rappelle que Global Exchange est déjà présente au Brésil. Vous pouvez donc vous informer déjà sur ce thème et sur le change de devises en visitant son site Web.

Gabriel Sales Triguero

Periodista especializado en Comunicación y Branding Digital: colaborador de Global Exchange. Dedico mi tiempo libre a viajar por todo el mundo, ver cine de calidad y escuchar buena música. Si quieres viajar conmigo solo tienes que leer mis publicaciones

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu