Travel and Exchange est le blog des voyageurs qui changent de l’argent.

10 choses que personne ne raconte sur les voyages

10 choses que personne ne raconte sur les voyages

Voyager est une des meilleures choses que vous pouvez faire dans la vie, une expérience unique. Voyager est la meilleure école pour apprendre à être libre au sens large du terme. Voyager est le meilleur investissement que vous pourrez faire dans votre vie.

En effet, voyager est l’une des meilleures choses que vous pouvez faire, mais ce n’est pas toujours aussi beau que ce qu’on peut vous faire croire. C’est pourquoi nous vous présentons une sélection de 10 choses que personne ne raconte sur les voyages :

1. Parfois la ligne droite n’est pas le trajet le plus rapide, autrement dit les longs trajets en transport local

Sur une carte vous marquez un point A et un point B, vous calculez les kilomètres, vous faites la moyenne et vous obtenez une durée approximative de deux heures de trajet. Malheureusement nous devons vous dire que lorsque vous voyagez, la durée prévue du trajet ne correspond pratiquement jamais à la réalité.

En fonction du pays où vous vous trouvez, on peut même dire que cette règle est inversement proportionnelle au calcul initial. C’est-à-dire que plus la distance est proche entre les deux points sur la carte, plus de temps vous mettrez pour arriver à destination.

C’est une des choses que personne ne vous racontera du voyage : les longues heures passées dans des autocars inconfortables, les nuits interminables dans des trains couchettes avec les ronflements du voisin de wagon, ou les insupportables heures passées dans un tuk-tuk pendant les embouteillages aux heures de pointe en sentant la pollution entrer dans chaque pores de votre corps.

Transporte local

Néanmoins il est vrai que lorsque vous êtes en voyage, vous endurez tout cela avec bonne humeur, et les longs trajets permettent souvent de découvrir de fantastiques paysages et de vivre des expériences inoubliables.

2. Les longues heures d’attente dans les aéroports, autobus ou trains

Tout le monde vous envie lorsque vous partez en voyage, même si vous dites que le vol dure 13 heures et que vous devez faire une escale de 8 heures où vous ne saurez pas quoi faire et vous serez perdu dans un aéroport. On continue à penser quand même que vous êtes la personne la plus chanceuse au monde.

D’une certaine manière, vous l’êtes, mais, qui peut dire que c’est génial d’être 8 heures d’affilée sur une chaise en essayant de dormir un peu ?

À Dubaï, par exemple, où les vols pour l’Asie, font généralement escale, l’aeroport est vraiment superbe et offre même des fauteuils inclinables qui sont presque des lits, mais chanceuse sera la personne qui arrivera à s’en emparer.

Généralement ils sont tous occupés, et même en faisant pitié, personne ne vous laissera sa place. Il ne vous restera donc pas beaucoup de choix, rester assis 8 heures sur une chaise ou faire un tour dans les centaines de boutiques où vous trouverez de tout, mais bien entendu, à des prix exorbitants.

3. Toutes les gastronomies ne sont pas délicieuses ou digestes

La gastronomie est un motif de voyage pour beaucoup de personnes. Déguster des plats exotiques, découvrir des saveurs et textures différentes, font partie du voyage, mais cela n’est pas toujours aussi beau. Les voyageurs ont souvent un budget serré, par conséquent il n’est pas toujours possible d’aller dans les meilleurs restaurants.
Et cela peut parfois entrainer certains désagréments. Le plus connu est la turista ou diarrhée du voyageur. Une maladie qui vous attrape et ne vous lâche plus pendant plusieurs jours et qui vous fait regretter d’avoir été attiré par cet appétissant samosa bien gras dans un stand en pleine rue.

Il peut vous arriver aussi de vouloir goûter certains plats insolites de la gastronomie locale, comme par exemple si vous demandez le cuy au Pérou, vous trouverez dans votre assiette un cochon d’Inde. Dans ce cas, il faut dire qu’il était délicieux, mais bien entendu lorsqu’on le mange on ne peut s’empêcher de penser à l’aspect du cochon d’Inde avant de le mettre dans la poêle.

Imagen del cuy, comida típica de Perú.

4. La barrière linguistique (certaines fois)

La langue est très importante et nécessaire lors d’un voyage. Sans elle, nous serions perdus la plupart du temps. Que ce soit par signes ou avec des sourires, nous avons besoin de communiquer constamment.

On ne connaît pas toujours la langue locale, mais comme il est dit que l’anglais est la langue du voyage, cela ne devrait donc pas être un souci.  Cependant nous devons malheureusement vous avouer que ce n’est pas toujours le cas.  Vous devez savoir que dans de nombreux pays, surtout si vous vous éloignez des zones touristiques, les signes et les sourires ont beaucoup plus de pouvoir que l’anglais, mais dans certains cas ils ne servent à rien.

Il n’est pas rare de capituler désespérément au bout d’un moment, car il est impossible de se faire comprendre dans une gare ou dans la rue lorsqu’on demande à une personne si on est bien dans la bonne direction, elle acquiesce plusieurs fois mais au bout d’une demi-heure de marche on se rend compte qu’on se trouve dans le sens contraire.

Cependant il n’y a pas que de mauvaises expériences, par exemple ce qui nous est arrivé au Sri Lanka où nous avons connu Wasathi, une jeune fille qui visitait sa sœur dans un village près de Dambulla. Quand nous sommes tombés sur elle par hasard dans la rue, elle nous a regardé fixement en nous souriant sans arrêt. Nous nous sommes approchées d’elle pour lui parler, bien que nous ne parlions pas le cinghalais ni elle l’anglais, nous ne savons pas comment, mais à la fin nous avons réussi à échanger nos adresses. Et aujourd’hui, 3 ans plus tard, on s’envoie toujours des lettres. Elle apprend l’anglais à l’école, ce qui est à présent beaucoup plus facile pour se comprendre que le premier jour de notre rencontre.

Imagen de Wasathi en Sri Lanka.

5. Tous les lieux que vous allez connaître ne vont pas forcement vous plaire

Lorsqu’on commence un voyage, on est plein d’énergie et de joie.

Dans certains cas cette joie diminue car tous les lieux ne sont pas si idylliques ni si exotiques qu’il est montré dans les guides de voyage ou dans les photos des catalogues des agences de voyage. Parfois, certains lieux visités sont si bondé de monde et si chaotique que cela donne envie de ne pas poursuivre la visite.

Dans d’autres cas, l’eau de cette plage paradisiaque n’est pas bleu turquoise comme dans la photo du guide de voyage et nous parait beaucoup plus « normal » que ce que nous avions imaginé. De même pour le monument que nous avions tant rêvé de voir qui sera caché par des échafaudages (cela arrive souvent lors des voyages en Europe, où les travaux sont à l’ordre du jour).

6. Changer de logement chaque jour est parfois épuisant

C’est une autre chose que normalement personne ne précise dans le récit du merveilleux voyage. Voyager signifie bouger, et lorsqu’on bouge on change de lieux, ce qui signifie dormir dans des lieux différents.

Et lorsque vous portez un sac à dos de 15 kilos et vous avez un budget serré, cela n’est pas si facile. De plus il est parfois nécessaire d’avoir un point de rattachement au milieu de tous ces changements.

Il est vrai que c’est excitant de changer chaque jour de lieu, visiter de nouveaux endroits ou connaître de nouvelles personnes, mais parfois notre corps et surtout notre esprit ont besoin de se reposer quelques jours dans le même endroit et de reconnaitre la pièce lorsqu’on se réveille en pleine nuit.

7. Vous avez beau vouloir le croire mais tout le monde n’est pas bon

Généralement, les personnes habituées à voyager, à se déplacer, sont plus ouvertes. C’est une bonne chose, mais il faut rester vigilant, car, malheureusement, tout le monde n’est pas honnête, même si on a du mal à l’admettre.

Il y a des pays où il est possible de voyager sans aucune crainte de se faire voler, escroquer ou avoir d’autres problèmes. Par contre, il y en a d’autres où vous devez faire très attention car la fraude fait partie de la culture. Nous ne voulons pas vous alarmer, mais il faut être conscient et ne pas laisser tout au hasard ou à la chance car vous risquez de regretter de ne pas avoir été plus prudent.

Certaines fois il vaut mieux être en alerte constamment, même si cela peut être stressant à la fin de la journée. À titre d’exemple, ce qui nous est arrivé au Sri Lanka lors d’un safari que nous avons fait à Minneriya. Après quelques heures de safari, le chauffeur nous a invité à descendre pour nous dégourdir les jambes dans une clairière sans risque pendant que lui téléphonait. On n’a pas hésité une seconde, on est descendu en laissant nos sacs à dos et on s’est promené dans la zone. À notre retour, on ne s’est bien entendu pas méfié et rien ne nous paraissait bizarre. Le lendemain matin (après le safari nous sommes allés directement à l’hôtel sans sortir de la chambre) nous nous sommes rendus compte qu’on nous avait volé une partie de l’argent que nous avions dans un des sacs à dos. En révisant les photographies que nous avions prises, nous avons pu voir que le chauffeur était resté tout le temps dans le 4×4, et nous observait. Nous avons porté plainte et la police allait l’arrêter mais nous ne voulions pas aller plus loin alors nous avons finalement juste informé pour que les autorités fassent attention.

Cependant c’est un cas exceptionnel, car au Sri Lanka, les gens sont formidables à tout point de vue.

8. Il vous restera toujours quelques choses à voir

Généralement lorsque nous voyageons, surtout si le voyage est de courte durée, nous avons tendance à vouloir planifier un maximum de visites qui ne nous laisse même pas le temps de respirer.

Et au retour, nous sommes tellement fatigués que nous aurions besoin de repartir pour nous reposer.

Organiser un voyage et se rendre compte qu’il est impossible de tout planifier en quelques jours peut être épuisant voire frustrant.

En revanche, ce n’est pas si mal s’il reste des choses à voir, car ainsi, nous aurons une bonne excuse pour y retourner.

9. Toutes les plages ne sont pas paradisiaques ni toutes les destinations sont exotiques

Combien de fois avons-nous entendu dire « c’est exotique », lorsqu’on part dans un pays éloigné ? Quel que soit le pays, on a l’impression que plus la destination est éloignée plus elle est exotique.

Mais ce n’est pas toujours le cas. Nous allons prendre comme exemple l’Inde. Généralement, l’Inde est considérée comme un pays exotique. Cela est probablement dû à certaines photographies d’hôtels de luxe ou de temples que l’on peut voir dans les agences de voyages. Malheureusement, nous devons vous informer que si vous voyagez à votre compte, sans luxe, cela sera bien distinct. L’Inde peut être beaucoup de choses, mais sans doute, elle ne correspond pas au sens littéral du mot exotique.

Playa paradisíaca en Tailandia.

10. Tout ce qui brille n’est pas or

Beaucoup de gens, pensent que nous sommes très chanceux de voyager autant. Et nous le sommes, en effet, mais la plupart d’entre eux ignorent ou ne se rendent pas compte du travail préparatoire d’un voyage pour bien le planifier.

Il est vrai que pour nous, le voyage commence dès que nous pensons à lui, mais le travail commence aussi à ce moment précis.

Réserver les vols et le logement, changer les devises en monnaie locale, planifier les itinéraires, s’informer sur la destination, se casser la tête sur internet pour trouver toute l’information sur une destination peu connue…  Pour tout cela il faut trouver du temps libre et pouvoir y passer des heures. Tout ce qui brille n’est pas or.

Mais si vous aimez vraiment voyager, toutes ces choses que personne ne raconte sont juste de simples anecdotes de voyage. Et vous, qu’est-ce qui vous dérange le plus dans un voyage ?

Vanessa Santiago

Autora de "Viajeros Callejeros" (www.viajeroscallejeros.com), un blog en el que escribo sobre mis viajes alrededor del mundo, proporcionando datos prácticos como rutas, transporte, alojamientos y lugares a visitar en cada país, para poder organizar tu propio viaje por libre con información de primera mano. Mi gran pasión, como reflejo en el blog, es viajar y lo hago tanto como puedo. Y quién sabe, quizás algún día se convierta en mi modo de vida.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu