Travel and Exchange est le blog des voyageurs qui changent de l’argent.

7 plats à goûter au Japon

7 plats à goûter au Japon

Les gens tombent souvent dans l’erreur de croire que la cuisine japonaise se réduit au sushi et au sashimi. Cependant, cette dernière est l’une des plus appréciées au monde, principalement à cause de ses saveurs délicieuses et son caractère sain. Croyez-vous que c’est par hasard que les grands-papas et les grands-mamans japonais ne font pas leur âge ?

Si vous voyagez au Japon, vous vous rendrez très vite compte de l’importance que les gens de ce pays accordent à la cuisine. Celle-ci est très variée. Pendant les deux mois de mon voyage dans l’Empire du Soleil levant, j’ai goûté plein de plats autochtones et voici les sept qui m’ont plu le plus.

1. Takoyaki

Le takoyaki est un mets fait de boulettes de pâte, semblable à celle des crêpes, contenant des morceaux de poulpes assaisonnés au gingembre, entre autres. On les prépare d’une façon curieuse : on verse la pâte dans les demi-sphères d’une plaque spéciale, puis on y lance les morceaux de poulpe ; au fur et à mesure que la pâte cuit, on la retourne à l’aide de baguettes pour en faire des boules.  C’est tout un spectacle à voir. Lorsque les boules (boulettes) sont cuites, on jète par-dessus du katsubuoshi (de la bonite séchée et râpée), de l’ao-nori (poudre d’algues vertes) et de la sauce okonomiyaki. C’est un casse-croûte parfait à consommer dans la rue.

Imagen de un plato de takoyaki

2. Gyudon

Le gyudon est un mets qui consiste en du riz surmonté de lamelles de bœuf et d’oignon, et servi avec de la sauce soja. Pour quelques yenes, vous pouvez en déguster dans l’un des nombreux restaurants qui le servent.

Imagen de un plato de gyudon

3. Katsudon

Ce mets contient aussi du riz blanc, sauf que, dans ce cas, on y ajoute des tranches d’échine de porc panées (tonkatsu) et recouvertes d’œuf battu, de l’oignon caramélisé et une sauce soja aigre-douce.

Imagen de un plato de katsudon

4. Okonomiyaki

Ce mets japonais est curieux. Il consiste en une espèce de crêpe, de pizza, voire d’omelette, selon qui parle. Dans une poêle, on verse une pâte de farine (semblable à celle du takoyaki), puis on y ajoute du chou blanc émincé, des pousses de soja, du porc ou du bœuf, ou encore des fruits de mer ou des légumes. À la fin, on peut mettre du katsubuoshi, de l’ao-nori, de la sauce okonomiyaki et de la mayonnaise.

Imagen de un plato de okonomiyaki

5. Gyoza

Les gyoza sont l’équivalent des dumplings chinois. Ce sont de petits friands farcis à la viande et cuits à la vapeur puis légèrement grillés sur une plaque. C’est la bouchée qui ressemble le plus au bonheur sur la table, on peut dire. C’est le snack parfait ou la garniture idéale de plats plus consistants.

Imagen de un plato de gyozas.

6. Ramen

Où que vous alliez, il y aura toujours un plat de ramen qui vous attendra ! Vous les apprécierez toujours, surtout les jours de froid. Le plus curieux de ce mets, c’est que chaque région a sa façon de le cuisiner. Mais, c’est quoi les ramen, au fait ? Ce sont des nouilles cuites dans un bouillon aux légumes et différentes viandes.

Imagen de un plato de ramen

7. Tendon

Attention, le tendon peut créer de la dépendance. Ce mets consiste en du riz blanc — vous savez déjà probablement que le riz ne manque jamais sur les tables japonaises, de même que le pain, sur les tables espagnoles —, accompagné de tempura (des légumes et du poisson panés puis frits).

Imagen de un plato de tendon.

+1 Sushi

Bien. Je n’allais quand-même pas confectionner une liste de mets japonais sans inclure le sushi ! Je vous conseille de prendre l’avion jusqu’à Tokyo si vous voulez manger le meilleur sushi de votre vie.

Enfin, comme je vous l’ai dit plus haut, la monnaie en cours au Japon est le yen. N’oubliez pas d’échanger vos devises contre des yens avant de partir en voyage. Vous pouvez le faire chez Global Exchange.

© Photos: Mochileando por el mundo, Cognoscenti, Ayu Oshimi, Rog01, xxHxx y Christian Kadluba.

Letizia Cassetta

Viajes, gastronomía y arte son las grandes pasiones de esta italiana que, desde hace 4 años, escribe en "Mochileando por el Mundo". Viajando le ha pasado de todo: se ha sentido minúscula contemplando el amanecer en Birmania, ha viajado en un bus con una cabra en el techo en Filipinas, se ha bañado bajo la vía láctea en Nueva Zelanda, se ha enamorado de una isla en Indonesia y, ¡a saber lo que le depara el futuro! Su lema: si muchos sueñan lo mismo que tú, sueña más fuerte.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu