Travel and Exchange est le blog des voyageurs qui changent de l’argent.

Manger à Madrid : des endroits pour toutes les bourses

Manger à Madrid : des endroits pour toutes les bourses

Madrid se distingue, sans doute, par la qualité de sa cuisine, par les différents ingrédients qu’on y emploie et aussi par le nombre de locaux de restauration qu’on trouve dans toute la ville. L’offre est si variée que le voyageur peut avoir, parfois, des difficultés pour choisir un bon endroit où manger en fonction de son budget. Là encore, la capitale espagnole surprend agréablement : non seulement il y a des coins pour tous les goûts, mais il y en a aussi pour toutes les bourses.

Bien des touristes trouveront, dans cette petite sélection de locaux de restauration de Madrid, un qui leur aille et qui ne leur fasse pas dépenser plus que ce qu’ils auraient souhaité.

Pour les petites bourses :

Casa Rúa

Ce petit local est toute une légende parmi les Madrilènes. Il est situé sur l’une des rues qui partent de la Plaza Mayor, à savoir Ciudad Rodrigo. Les gens y vont surtout pour Imagen del restaurante Casa Rúasavourer leurs fameux bocadillos de calamares ou sandwichs aux calamars. Il y a certainement plus de coins dans les alentours qui servent le même type de sandwich, mais Casa Rúa est le plus connu. Même s’il faut attendre pour être servi ou le manger en pleine rue, cette expérience madrilène vaut vraiment la peine. Et ça coûte moins de 3 euros.

Almendro 13

Vous pouvez y déjeuner ou diner pour moins de 15 euros. Des tonneaux dans la rue et de petites tables à l’intérieur, voilà le mobilier que ce restaurant met à disposition de ses clients. Tout y est décontracté et gai. C’est vrai qu’il y a des serveurs, mais c’est le client qui doit aller récupérer sa commande et l’amener à sa table. Vous pouvez commander, par exemple, une bière servie à la perfection pour accompagner des huevos rotos (une espèce d’œufs au plat qu’on met au-dessus de ce avec quoi ils vont être servis et qu’on « casse » et mélange avec) ou l’une des couronnes qu’ils font. Ne vous fiez pas à l’apparence de ce local, il a tout juste un peu plus de vingt ans.

Pour les bourses moyennes :

Ginger

En regardant ce restaurant d’aspect élégant et soigné, on pourrait croire qu’il est cher, mais rien n’est plus faux. Un repas pour une personne coute en moyenne 20 euros. Les plats ne sont peut-être pas grands, mais ils sont originaux et se basent sur la cuisine du marché avec des ingrédients méditerranéens et traditionnels. Ce restaurant change souvent son menu, ce qui fait qu’on ne se fatigue pas d’y retourner manger.
Imagen del restaurante Ginger

Lateral

Vingt ans après que cette chaine de restaurants ait ouvert à Madrid, elle est déjà devenue une référence. Vous trouverez des Lateral à plusieurs endroits de la capitale espagnole, mais je vous recommande, vu sa localisation, celui de la Plaza de Santa Ana. Non seulement ce dernier est un local fermé où on peut diner à la lueur des chandelles, mais il dispose aussi d’une jolie terrasse dont on peut profiter en été comme en hiver. C’est l’endroit parfait pour gouter beaucoup de choses différentes, vu que son menu se compose principalement d’amuse-gueule à base de viande ou de légumes. Le coût moyen par personne est de 20 euros.

Imagen del restaurante Lateral.

Pour les grandes bourses :

Posada del León de oro

Sur la Cava Baja, l’une des zones offrant l’une des gastronomies les plus variées de Madrid, vous trouverez ce joli restaurant. Ce fut jadis une taverne dans laquelle on découvrit, lors de travaux de rénovation, des restes d’une muraille médiévale qui ont été laissés à la vue depuis lors et font maintenant partie de sa décoration. Son menu inclut des plats aussi délicieux que la queue de bœuf et le salmorejo (une espèce de soupe froide et épaisse à base de tomate, de pain rassis, d’ail, d’huile d’olive et de vinaigre), plus des jambons  crus et de la charcuterie de haute qualité. Pour arroser tout cela, ce restaurant vous propose une carte de vins ayant plus de 300 variétés.  Un repas par personne dans ce restaurant singulier et joli coute dans les 35 euros. Si vous préférez prendre plutôt une assiette de tapas, vous paierez un peu moins, 20 euros.

Imagen del León de oro

Botín

Botín est certainement l’un des restaurants les plus connus de Madrid, car il figure dans le livre Guinness des records comme étant le plus vieux restaurant du monde — il a été fondé en 1725. Aujourd’hui, il est connu pour son fameux cochinillo asado (porcelet rôti), qu’on y prépare encore dans le four à bois de toujours. Botín dispose de différentes salles, une par étage. Un repas ici coute dans les 45 euros – 50 euros ; ça, c’est si vous ne prenez pas un vin plutôt cher.

Imagen del restaurante Botín.

Cristina Monsalvo López

Desde muy joven descubrí que mi pasión era viajar organizando mis propios viajes (y los de aquellos que me pedían ayuda). Como además me encanta hablar de ello, hace un tiempo empecé a contar mis historias en el blog "Kris por el mundo", donde también comparto mis fotografías. Mi continente preferido y al que siempre quiero regresar es Asia.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu