Travel and Exchange est le blog des voyageurs qui changent de l’argent.

Sports extrêmes à Baños et Tena, Équateur

Sports extrêmes à Baños et Tena, Équateur

Équateur est un de ces pays que vous surprend quand vous ne l’attendez pas. Entouré par deux des géants du tourisme en Sud-Amérique  —la Colombie au Nord et, sûr tout, le Pérou au Sud— le pays exploite les expectatives des touristes pour surprendre toute personne qui le visite.

Vous avez des merveilles coloniaux à Cuenca et Quito, des volcans —comme celui de Cotopaxí—, des marchés, des plages dans la côte Esmeraldas… Et des sports extrêmes dans les flancs des montagnes plus emblématiques  en Sud-Amérique, les Andes et las rivières qui sont nées ici.

Les deux Mecques des sports extrêmes en Équateur sont les ville de Baños et Tena.

Une petite introduction pour Baños et Tena

Ces deux villes sont divisés par justement 170 kilomètres.

Baños —dont le nom complet et Baños de Agua Santa— est une petit village de à peine 13.000 habitants. Mais quels habitants ! Il s’agit de 13.000 courageux qu’habitent dans les pentes d’un volcan qui est encore actif : le volcan Tungurahua. Ce volcan, qui s’élève 1.820 mètres au-dessus du niveau de la mer, a fait éruption en 1999, 2000 et 2006. La première fois, en 1999, la totalité de la population était évacué.

Cependant, la beauté qu’entoure cette porte à la forêt tropicale équatorienne vaut bien la peine aussi pour le locaux comme pour les étrangers.

Vous pouvez contempler aussi cette même beauté à Tena.   Cette ville était fondé en 1560 par les fondateurs espagnols dans l’emplacement où confluent deux puissantes rivières, la forêt amazonienne et les flanc des Andes… En créant, sans le savoir, une des capitales mondiales des sports extrêmes.

Vous avez depuis Quito un voyage de 192 km à travers d’une belle route entouré par une dense végétation pour arriver à Baños de Aguas Santas et 140 en plus pour arriver à Tena. Vous avez plusieurs compagnies locaux d’autobus disponibles pour faire le parcours.

Sports extrêmes à Baños et Tena

Vous pouvez pratiquer plusieurs sport extrêmes à Baños et Tena. Je vous raconte selon son importance et mon goût personnel.

Rafting et kayak

J’ai aimé le rafting depuis la première fois que je l’ai pratiqué dans la rivière Noguera de Pallaresa, à Lérida en Espagne.

Il y a nombreuses rivières agitées par lesquelles vous glisser —ou plutôt se bouger— qui vous feront crier d’excitation pendant que vous sentez l’adrénaline traverser votre corps.

Vous avez plusieurs options dans la zone de Tena :

  • Les fleuves Jondachi et Hollín: c’est l’option que j’avais choisi pendant mon voyage en Équateur. Nous avons sorti de Tena dans un 4×4 et nous avons fait les 45 minutes de parcours jusqu’à le point d’entrée au fleuve. Nous avons effectué las descente dans une journée complète, en incluant le merveilleux arrêt pour pour manger dans une plage naturelle que semblait comme un petit île juste dans le milieu de la rivière. Les rapides sont des niveaux III, IV et IV+. Le jour que j’ai fait la descente, la fleuve était très puissante à cause des pluies des jours antérieures et par conséquent les rapides étaient plus compliqués… Si compliqués que le radeau s’est renversé  et nous avons fini par le perdre. Cela nous a mené à une autre aventure, complètement perdues dans la forêt… Mais je vous raconterai celle-ci dans une autre occasion. Je vous le recommande 100% !
  • Rivière Misahuallí: celle-ci est la meilleure option si vous voulez vivre votre aventure au maximum. La Misahuallí possède les plus spectaculaires rapides de la zone (niveaux IV et VI+ pendant toute le parcours). Des canyons étroites, cascades de 9 mètres de hauteurs et le rapide « Tierra de Gigantes », le plus long en Équateur. Vous pouvez justement pratiquer le rafting ici de octobre à mai.
  • Rivière Alto Napo: c’est l’option idéale pour ceux qui commencent dans le monde du rafting ou qui veulent justement de faire un parcours à travers la forêt pendent qu’ils écoutent des sons et observent sa beauté. Il s’agit de 25 kilomètres navigables en tronçons dont la difficulté ne surpasse jamais le niveau III.

Dans la zone de Baños, les fleuves de Pastaza et Negro (le premier commence dans la partie orientale de la ville) vous offrent des rapides avec des niveaux que varient entre le II et le V.

Quant au kayaking (ou canoë), Baños serait la meilleure option. Dans la Parroquia Río Negro (région) se trouve la rivière Topo, une des rivières plus techniques en Sud-Amérique et qui traverse en plus un entourage d’une très grande beauté et biodiversité

Canyonisme

Prenez votre casque, le néoprène et des escarpins ou des chaussures de sport et allez-y descendre des canyons en faisant du rappel, vous jeter par des toboggans en pierre comme le faisaient les goonies et nager ! Ou d’autres façons plus sûrs si vous n’êtes pas une de ces personnes qu’aiment l’adrénaline et le risque. Ça l’est égale à ta mère comment vous le faites car elle ne l’approuvera pas.

Mais c’est vraiment amusante ! Et en plus c’est merveilleuse de le faire dans cette zone… Il y a très peu de canyons dans le monde pour faire une descente entouré d’une beauté naturelle comme celle que vous trouverez ici. Chamana, Río Blanco et Casahurco sont des lieux parfaites pour cette activité.

Randonnée

Avec une forêt si belle dans la limite des deux villages, faire des randonnées est une des activités plus demandées par les touristes.

En plus du grand nombre d’espèces végétales et animales que vous pouvez trouver, une randonnée par la forêt amazonienne qu’entoure Tena et Baños peut vous mener à mieux connaître aux personnes qu’habitent ces terres pendant des siècles. Ici habitent des quijos, des quichuas et des chibchas, en maintenant cette harmonie avec la nature que les européens avons perdu. Vous pouvez les demander permis pour contempler ses danses, rituels et traditions. Entre les merveilleuses choses que vous pourriez contempler se trouvent des championnats  de sarbacane ou la préparation de chicha de maïs ou le yucca.

Tyrolienne

Vous êtes assuré à un câble qui est passe par la cime des arbres entre l’épais brouillard, c’est comme voler ! Vous pouvez adopter une position normale ou voler comme si vous étiez Superman. J’ai essayé les deux et je dois reconnaître que la deuxième est beaucoup plus excitante, mais c’est vrai que vous pouvez finir par tourner sur vous-mêmes complètement déséquilibré.

Vous trouverez nombreuses entreprises à Tena et Baños pour faire de la tyrolienne.

Saut à l’élastique

Je dois le reconnaître : je n’avais jamais le courage pour sauter à l’élastique dans aucune des nombreuses voyages que j’ai réalisé à des lieux où je pourrait l’avoir pratiqué.

Je ne trouve pas la partie amusante dans le fait de se lancer de manière tout à fait volontaire au vide… Cependant, si vous voulez l’essayer, vous trouverez les ponts de Río Blanco et de San Francisco près de Baños.

Alors, voulez-vous nous rejoindre dans cette aventure équatorienne ?

Où faire le change de devise à en Équateur?

GlobalExchange est dans le pays depuis octobre 2013.. Actuellement, ils ont des bureaux dans l’Aéroport de Mariscal Sucre, à Quito, et dans l’Aéroport International de José Joaquín Olmedo, à Guayaquil, avec un totale de 4 bureaux. Informez-vous des services offertes dans la page web.

Si vous voulez voyager en Équateur et voulez préfèrez de faire le change de devise au dollar américain avant ton arrivé, visitez Global Exchange. Avec plus de 220 bureaux dans 20 pays, ils sont les meilleures en tout ce qui concerne le change de devise étrangère!

Et si vous êtes déjà dans le pays ou avez planifié de faire le change à votre arrivé (ou à votre retour),  nous le faisons plus simple avec une réduction du 15% sur le marge appliqué à votre change dans n’importe quel de nos bureaux en Espagne. Pour pouvoir vous bénéficier de cette réduction, imprimez et coupez ce bon et commencez votre voyage un peu plus heureux.

David Escribano

J’ai des études de gestion d’entreprise et d’économie mais j’ai toujours aimé inventer des histoires et les écrire. Cela fait maintenant 10 ans que je voyage pour ne plus les imaginer. Je suis éditeur depuis 2007 dans Viajablog et membre de Travel Inspirers.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu