Travel and Exchange est le blog des voyageurs qui changent de l’argent.

La route des kasbahs, au Maroc

La route des kasbahs, au Maroc

Il se trouve qu’on néglige très souvent la route des kasbahs. Parfois, plus les choses sont près de nous, plus on les ignore, pas vrai ? Voici quelques conseils pour voyager dans cette zone extraordinaire du Maroc, qui vous surprendra, c’est sûr.

Quelle est la meilleure façon d’arriver sur la route des kasbahs ?

La meilleure façon d’arriver à cette zone du Maroc c’est de prendre un vol jusqu’à Marrakech — vous pouvez en trouver pour un peu plus de 50 euros selon les dates auxquelles vous voulez voyager, voire moins —, puis à partir de là louer une voiture.

Bien que l’on puisse se déplacer de Marrakech à Ait Ben Haddou en transport public, ou acheter une excursion ou un tour en passant par une agence, nous vous recommandons de louer une voiture si vous disposez de quelques jours ; vous aurez ainsi une plus grande liberté d’horaires et de mouvement.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce n’est pas difficile de conduire au Maroc ; ce mode de transport vous permettra d’accéder à tous les endroits où on ne peut pas le faire en transport public.

Depuis Marrakech, dirigez-vous jusqu’à Ait Ben Haddou, qui est normalement le premier arrêt sur la route des kasbahs. Vous passerez par le col Tizi-n-Tichka, le plus élevé du Maroc — il se trouve à 2260 mètres de haut —, en circulant sur une route étroite mais bien pavée, pendant 3-4 heures, selon le trafic qu’il y aura.

Nous vous prévenons qu’à cet endroit, le GPS indiquera probablement une durée beaucoup plus courte, mais nous pouvons dire, par expérience, que ce trajet est un peu plus long.

Une fois que vous serez à Tizi-n-Tichka, profitez-en pour faire un arrêt technique, après quoi vous pouvez continuer la route pendant une heure et demie ; vous arriverez ainsi à Ait Ben Haddou, le premier point remarquable de cette route impressionnante.

Imagen de Ait Ben Haddou, en la Ruta de las Kasbahs

À voir sur la route des kasbahs

  • Tizi-n-Tichka

Bien que ce col ne fasse pas partie de la route des kasbahs à proprement parler, si vous prenez la voiture depuis Marrakech, vous passerez inéluctablement par-là. Comme nous vous le disions plus haut, Tizi-n-Tichka est le col de montagne le plus haut du Maroc ; c’est aussi un endroit parfait où s’arrêter un instant pour se dégourdir les jambes, faire un tour dans l’une des boutiques, vu qu’il faut manger quelque chose. Il y a un restaurant à l’étage de l’une des boutiques  — impossible de le manquer, c’est le seul —, dans lequel vous pourrez goûter une omelette berbère que vous n’oublierez certainement jamais.

Imagen de Tizi-n-Tichka, en la Ruta de las Kasbahs

  • Ait Ben Haddou

La kasbah d’Ait Ben Haddou est l’une des enclaves les plus photographiées du Maroc, il n’y a qu’à voir une image pour le comprendre. Arriver jusque-là c’est comme se plonger dans un conte d’où l’on ne voudrait jamais sortir.

Pour atteindre les meilleures vues d’Ait Ben Haddou, il vous faudra emprunter un petit chemin qui mène jusqu’au fleuve et traverser un pont de fortune fait de sacs de sable.

Imagen de Ait Ben Haddou, en la Ruta de las Kasbahs

Une fois arrivé, il faudra juste entrer dans la kasbah et déambuler à travers ses ruelles bordées de maisons en pisé, typiques de ces ensembles architecturaux représentatifs des villages berbères.

Nous vous recommandons d’arriver jusqu’à la partie haute ; depuis cet endroit on a des vues magnifiques des alentours ainsi qu’une perspective complètement différente de la kasbah d’Ait Ben Haddou.

Imagen de Kasbah de Ait Ben Haddou.

  • Ouarzazate

Ouarzazate est une autre étape incontournable sur la route des kasbahs, avec Taourirt, l’une des kasbahs les mieux conservées du Maroc. On y trouve aussi un souk, juste en face, où beaucoup de touristes s’arrêtent pour faire quelques emplettes.

Ouarzazate est aussi connue pour héberger les studios dans lesquels on a tourné des films comme Astérix mission Cléopâtre, Le Diamant du Nil, ou Les Dix Commandements.

Imagen de Ouarzazate, en la ruta de las Kasbahs.

  • Palmeral de Agdz

Agdz est la porte d’entrée de la vallée du Draâ et de la route des mille kasbahs, raison de plus pour visiter cette région du Maroc. Malgré que ce ne soit pas l’enclave la plus spectaculaire sur cette route, nous vous recommandons de monter jusqu’à l’un de ses belvédères pour avoir une perspective ravissante de l’une des plus belles palmeraies de cette zone.

Imagen del Palmeral de Agdz, en la Ruta de las Kasbahs

  • Tamnougalt

À seulement 6 kilomètres d’Agdz, se trouve l’un des plus jolis villages fortifiés et entourés de murailles (ou ksour au pluriel, et ksar au singulier) qu’on puisse imaginer : Tamnougalt. Il est peu visité par les touristes, ce qui n’empêche pas qu’il soit l’exemple parfait de ce genre de constructions, avec d’impressionnantes kasbahs en son intérieur, dont beaucoup ne sont pas encore restaurées.

On ne peut y accéder qu’en compagnie d’un guide, après avoir payé 50 dirhams, plus 20 dirhams extra pour chaque kasbah que vous allez visiter à l’intérieur (avant tout cela, n’oubliez pas de changer votre monnaie contre des dirhams chez Global Exchange).

[cta id= »20983″ align= »none »]

Imagen de Tamnougalt, en la Ruta de las Kasbahs

La couleur terre mélangée avec le bleu du ciel et le vert des palmeraies forment un paysage inoubliable.

  • Kasbah Telouet

Voilà une autre kasbah peu fréquentée par les touristes, surtout parce que les gens croient à tort qu’on ne peut y accéder qu’en 4×4. Nous pouvons vous garantir qu’en temps normal, la route qui y mène est entièrement praticable avec une voiture de tourisme, à condition qu’on fasse attention et qu’on ne soit pas pressé d’arriver. La piste qui n’est pas praticable est celle qui va d’Ait Ben Haddou jusqu’à la kasbah de Telouet, parce qu’elle est en terre. Si vous voulez faire cette route, il faudra retourner sur la route principale.

Telouet se distingue par la décoration du deuxième étage et la zone qui n’a pas été restaurée et qui, à ce jour, sert d’étable pour les animaux du village.

Imagen del Kasbah Telouet, en la Ruta de las Kasbahs.

4 conseils utiles pour faire la route des kasbahs au Maroc

  • Le fait que louer une voiture au Maroc ne soit pas dangereux ne signifie pas que vous ne devez pas faire attention sur la route. Au contraire, au Maroc et surtout dans cette région, il y a plus de radars que vous ne pouvez imaginer, et même plus de policiers prêts à vous imposer une amende en cas d’infraction que dans n’importe quel autre pays européen.
  • Une fois que vous serez sur la route des kasbahs, vous ne trouverez pas beaucoup de stations d’essence. Nous vous conseillons de faire le plein d’essence à Ouarzazate, vous trouverez plein de stations aux abords de la ville.
  • La gastronomie est l’un des nombreux traits notables du Maroc. Il faut absolument goûter un tajine ou l’omelette berbère, deux plats que vous n’oublierez pas.
  • Ça peut paraître une région peu visitée, en principe ; toutefois, si vous pensez voyager en haute saison et vous voulez être sûr d’avoir un logement, surtout dans les endroits très fréquentés comme Ait Ben Haddou, nous vous recommandons de réserver à l’avance : il n’y a pas beaucoup d’alternatives et celles qui existent s’épuisent très vite.

Vanessa Santiago

Autora de "Viajeros Callejeros" (www.viajeroscallejeros.com), un blog en el que escribo sobre mis viajes alrededor del mundo, proporcionando datos prácticos como rutas, transporte, alojamientos y lugares a visitar en cada país, para poder organizar tu propio viaje por libre con información de primera mano. Mi gran pasión, como reflejo en el blog, es viajar y lo hago tanto como puedo. Y quién sabe, quizás algún día se convierta en mi modo de vida.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu