Travel and Exchange est le blog des voyageurs qui changent de l’argent.

Interrail : ce que vous devez savoir avant de monter dans le premier train

Interrail : ce que vous devez savoir avant de monter dans le premier train

Cela fait quelques mois que l’idée de voyager en Interrail a commencé à nous trotter dans la tête, ma sœur et moi. Cela s’est déclenché un de ces jours où on se dit « S’il te plaît, faisons quelque chose de différent. » (traduisez cette phrase au valencien et vous aurez une version plus fidèle de la réalité).

Aujourd’hui, à un peu plus d’une semaine pour nous diriger vers notre première destination, laissez-moi vous dire que j’ai l’impression d’avoir fait un master sur comment voyager en train à travers l’Europe (c’est clair que mes connaissances sur ces fameux billets sont passées de 0 à 100 en quelques mois). C’est pourquoi dans ce billet, j’aimerais résumer tout ce que j’ai appris avant de prendre mon premier train, pour ceux qui envisagent de s’acheter un billet Interrail.

1. Combien de pays aimeriez-vous visiter ?

La première chose qu’il faut faire après avoir décidé de voyager à travers l’Europe en train, c’est choisir le nombre de pays que vous allez visiter. Si votre intention c’est de parcourir plusieurs pays (vous pouvez faire 30, au total), ce qui est très commun pour ce genre de voyage, vous allez devoir acheter un Global Pass. Si, au contraire, vous ne voulez visiter qu’un seul pays, ce qu’il vous faut, c’est le One Country Pass. Dans les deux cas — et dans ceux des autres billets qu’ils offrent sur leur site web —, il faudra être résident européen. Si vous ne l’êtes pas, ne vous faites pas de souci, vous pouvez utiliser un pass Eurail.

Mapa de Europa

2. C’est moins cher pour les moins de 25 ans ou plus de 60 ans.

Comme beaucoup d’autres choses dans la vie, à toutes fins utiles, on cesse d’être jeune à 25 ans (moi, je dis toujours que la jeunesse, c’est plus une question d’esprit que de date de naissance, mais, bon…). Interrail est l’une de ces choses. Il peut aussi vous revenir moins cher, si vous avez plus de 60 ans.

Si, comme moi, vous avez entre 25 et 60 ans, ne pleurez pas : maintenant même, il y a une promo pour vous (et pour tous, oui, oui). Si vous achetez votre pass avant le 31 mars pour voyager avant le 16 mai, vous aurez une réduction de 15 % sur le prix normal.  Dans tous les cas, le prix va toujours dépendre du nombre de jours que vous aimeriez voyager (il y a des pass qui, avec rabais, vous reviennent à 224 euros et vous permettent de voyager 5 jours sur une période de 15 ; et d’autres qui, pour 532 euros, vous permettent de voyager pendant un mois complet).

Pour ce qui est du One Country Pass, son prix varie en fonction du pays que vous voulez visiter ; il peut coûter de 48 à 131 euros. Consultez les prix du Global Pass et du One Country Pass sur le site web officiel d’Interrail.

3. Un jour de voyage, tous les voyages que vous voulez.

Comme je vous l’ai dit plus haut, le prix du billet dépend des jours de voyage que vous aimeriez faire sur une période déterminée. Et ça, qu’est-ce que ça signifie ? Ça signifie que pendant les jours que vous allez choisir pour voyager, vous pourrez prendre tous les trains que vous voulez ; vous pouvez même passer toute la journée à voyager, si ça vous dit. En plus, sachez que si vous prenez un train direct qui démarre à partir de 19 h et arrive à destination à partir de 4 h, on vous comptera le jour de voyage à partir du jour suivant celui du départ, ce qui vous fera économiser un jour de voyage.

Imagen de un tren

4. Tous les trains ne sont pas valables.

La plupart des trains européens, pas tous, sont inclus dans les pass Interrail. Par exemple, les trains à haute vitesse ne sont pas souvent inclus ; en revanche, les trains régionaux et beaucoup de trains touristiques, oui. Vous pouvez les voir, par pays et de façon détaillée sur leur site web.

5. Voyager de nuit est une bonne option.

Si vous allez faire de longues distances, je vous recommande de choisir un train de nuit, c’est une bonne idée. Vous pouvez ainsi vous coucher dans un pays et vous réveiller dans un autre, et vous gagnez ainsi du temps  — vous voyagez de nuit et vous visitez des sites le jour —, et de l’argent — vous ne payez pas d’hôtel ! Dans notre cas, ça ne nous arrange que pour aller de Prague à Cracovie. La seule chose qu’il faudra prendre en considération, c’est que pour voyager en train de nuit, il va falloir réserver à l’avance, et cela signifie, dans la plupart des cas, payer un prix qui varie en fonction du train, du pays et des conditions dans lesquelles vous voulez dormir (sur un siège, sur une couchette, etc.).

Imagen de un tren nocturno

6. En cas de doute, consultez les réseaux sociaux.

Au vu de mon expérience, je peux vous dire qu’Interrail vous répond très rapidement via son compte Twitter. Ils ont aussi un profil très actif sur Facebook ; vous pouvez donc facilement leur poser des questions, à toute heure, et croyez-moi, il y en a des doutes.

7. Vous pouvez demander un pass en peu de temps.

Si vous réservez votre pass en ligne, le nombre de jours au bout desquels vous le recevrez dépendra du pays où vous êtes. Par ailleurs, les pass sont aussi disponibles dans quelques gares ferroviaires. Dans mon cas — je suis en Espagne —, je l’ai reçu en deux jours, à peine. Vous pouvez calculer le temps approximatif de réception sur leur site web.

Réfléchissez bien, vous avez encore du temps pour pouvoir acheter un pass pour les vacances de Pâques !

8. L’app peut vous être utile…

… mais vous allez devoir fureter sur les sites web des trains des pays où vous irez. Je peux vous dire que l’application pour téléphone portable de « Rail Planner » (disponible pour iOS et pour Android) est très utile. Elle permet de chercher toutes les connexions de trains que l’on veut et, en plus, offre d’autres informations intéressantes comme les réductions supplémentaires que l’on obtient avec un pass. N’empêche, j’ai quand même dû visiter les sites web des services officiels de trains de chaque pays parce j’ai mieux compris les informations qu’ils donnent.

smartphone

9. Amusez-vous comme un fou en jouant à Tetris dans les trains.

Voici comment je me suis imaginée ces dernières semaines : en train de jouer à Tetris dans les trains, et puis quoi ? Je me suis pas régalée, par hasard ? Que dire des fous rires qui nous prendront lorsqu’on perd un train, parce que ce train n’existe pas, en réalité ? Sérieusement, je dois avouer que les préparatifs sont très amusants, là. Et je peux dire, sans crainte de me tromper, que « Google Maps » est ma nouvelle bible.

10. Le budget de votre voyage dépend de vous.

À la fin, le genre de voyage que vous aimeriez faire et ce que vous aimeriez dépenser dépendra de vous. Vous pouvez choisir le genre de billet que vous voulez, comme je vous l’ai dit plus haut ; loger dans des hôtels trois étoiles ou plus, ou dans des hôtels une ou deux étoiles, ou des auberges — c’est ce que nous allons faire, ma sœur et moi ; vous pouvez même carrément dormir dans le train chaque fois que ce sera possible. Ça ne dépend que de vous !

*N’oubliez pas que tous les pays de l’Europe n’ont pas la même monnaie.

Nous, nous allons parcourir l’Allemagne, la République tchèque et la Pologne pendant 10 jours, et nous devrons prendre avec nous trois monnaies différentes (euros, couronnes tchèques et zlotys polonais). Donc, rappelez-vous, avant de partir, de changer les devises que vous avez contre celles qu’il vous faudra, chez Global Exchange. Si vous ne voulez pas vous encombrer de toutes ces monnaies, vous pouvez acheter une carte GlobalCard.

Et si je vous disais que je n’ai pas le trac, ce serait des histoires ; j’ai le trac, mais ce trac ne me paralyse pas, au contraire ; il annonce quelque chose de très, très, très beau. Je vous ferai un résumé à mon retour, c’est promis !

Images: Jayakumar Ananthan, Jeshoots, PeterDargatz et Meditations.

Miriam Gómez Blanes

Periodista inquieta y adicta a la escritura sin solución, actualmente coordino los contenidos del blog de viajes de Global Exchange, «Travel and Exchange». También cuento otras historias y realidades en mi blog: www.overthewhitemoon.com. Y lo hago mientras recorro el mundo. Si un viaje me dice ven, lo dejo todo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu