Travel and Exchange est le blog des voyageurs qui changent de l’argent.

Il coûte combien de voyager en Aruba ?

Il coûte combien de voyager en Aruba ?

Il est probable que vous n’avez pas considéré Aruba au-delà d’un arrêt des cruisers que sillonnent la Mer des Caraïbes. Ou peut-être c’est moi qui se trompe et vous planifiez d’aller jusqu’à l’Île dans quelqu’un de vos périples. Quoi que ce soit votre cas, il vous sera utile de savoir l’argent dont vous aurez besoin pour voyager jusqu’à cette pays autonome qu’appartient au Royaume des Pays-Bas. Et c’est la raison pour laquelle nous sommes ici !

Vous tomberez pendant votre voyage (parmi d’autres choses) sur un curieux mélange entre les vifs couleurs du Caraïbe et une architecture coloniale européenne, intégré dans une ville où vous pourrez découvrir les traces laissés par le pas des indiens Caquetíos (ses anciens habitants) ou ce qu’a laissé derrière la route de l’or. Pour le moment, on ne peut pas vous dire combien d’or vous aurez besoin pour payer là, mais ce qu’on peut vous dire est la monnaie et tout ce que vous devez savoir sur elle.

La monnaie d’Aruba

Le florin arubais est la monnaie officielle en Aruba (symbole: ƒ; ISO: AWG) et est divisé en 100 centavos.

Actuellement, sont émises des pièces de 5, 10, 25 et 50 centavos et d’1,  2,5 et 5 florins. En ce qui concerne les billets, sont en circulation ces de 10, 25, 50, 100 et 500 florins.

Pour pouvoir voyager avec cette monnaie jusqu’à le pays, vous pouvez faire le change dans n’importe quel bureau de Global Exchange du monde (et même en ligne !).

Cela va me coûter…

Maintenant que vous connaissez la monnaie d’Aruba, je vous raconterai ce que vous devriez payer pour beaucoup des lieux que seront certainement inclues dans votre voyage.

Le transport

La façon la plus commun et simple de se déplacer en Aruba est, une fois que vous êtes là, en voiture, taxi ou autobus. Si vous arrivez en avion, ça sera bien sûr à l’Aéroport international  Reine-Beatrix d’Aruba, à Oranjestad. Mais c’est aussi possible d’arriver en bateau, comme on l’a déjà mentionné, en tant que partie d’un cruiser. Nous vous expliquons ci-dessous les options dont vous disposez.

Voici ce que vous devrez payer pour…

Pour louer une petite voiture pour un jour : 109 florins arubaises / 61 dollars américains / 27 euros. Vous pourrez el faire avec des compagnies comme Budget, Alamo ou Avis.

  • Un litre de carburant : 1,83 florins arubaises / 1 dollars américains / 0,8 euros.
  • Un ticket de transport public : 2,25 florins arubaises / 1,3 dollars américains / 1 euro.
  • Un taxi de l’aéroport jusqu’à une zone touristique comme Eagle Beach : 36-45 florins arubaises / 20-25 dollars américains / 16-21 euros.

Manger et boire

En Aruba, vous pourrez dégouter des délices comme le pan bati —préparé avec fécule—, son célèbre ragout —avec viande de bœuf, poulet, chevreau ou fruits de mer— ou le keshi yena, plat où le protagoniste est le fromage gouda. Mais avant vous précipiter pour goûter quelques-uns d’entre eux, vous devez savoir combien ils coûtent.

  • Un menu dans un établissement de restauration rapide: 15 florins arubaises / 8,4 dollars américains / 6,8 euros.
  • Un repas dans un restaurant de prix moyens : 8 florins arubaises / 4,5 dollars américains / 3,6 euros.
  • Un dîner dans un restaurant de prix moyen : 10 florins arubaises / 5,6 dollars américains / 4,6 euros.
  • Une bière dans un bar : 2,5 florins arubaises / 1,4 dollars américains / 1,14 euros.
  • Un café dans un bar : 1,5 florins arubaises / 0,8 dollars américains / 0,7 euros.
  • Une petite bouteille d’eau : 3-4 florins arubaises / 1.7-2.2 dollars américains / entre 1.5 et 2 euros.

Dormir

Aruba est, par excellence, une destination touristique où vous trouverez des hôtels diverses au bord de la plage et des resorts. Toutefois, vous pourrez chercher quel qu’autre option plus économique ou faire appel au Couchsurfing. On vous laisse quelque référence pour savoir quel serait environ votre budget.

  • Une chambre double dans un hôtel de prix moyen, avec petit-déjeuner : 218 florins arubaises / 128 dollars américains / 98 euros.
  • Un lit dans une auberge à Oranjestad, dans une chambre pour 4 personnes, avec  bain commune : 44 florins arubaises / 25 dollars américains / 20 euros.
  • Louer un appartement avec deux chambres dans une zone de classe moyenne (par mois) : 1200 florins arubaises / 670 dollars américains / 547 euros.

Les loisirs

Vous êtes plutôt de musées ou de discothèques ? Ou pourquoi pas, de tous les deux ! Nous vous laissons ici toute l’information nécessaire sur quelques-uns des options que vous trouverez en Aruba pour passer votre temps livre, c’est à vous de décider !

  • Un ticket de ciné pour le week-end : 16 florins arubaises / 8,9 dollars américains / 7,3 euros.
  • Un verre dans un bar ou un club dans la nuit : 12-15 florins arubaises / 6,7-8,4 dollars américains / 5,5-6,8 euros.
  • Un paquet de cigarettes: 9 florins arubaises / 5 dollars américains / 4 euros.
  • Le ticket pour une attraction touristique, comme le Parc Arikok : 19.7 florins arubaises/ 11 dollars américains /8.9 euros,  mais vous pouvez trouver aussi quelques-uns d’accès gratuite, comme le Musée Archéologique d’Aruba.

En dernier lieu, et pour résumer, je vous dirai qu’une personne dépensera par jour environ (en tenant compte qu’on se déplace en voiture loué, on dorme dans un hôtel et on fait quelques-uns des activités mentionnés ci-dessus) 236,2 florins arubaises au total (89,5 dollars américains/ 132 euros). Si vous prenez le transport public (aller-retour), la dépense totale serait de 191,2 florins arubaises (107 dollars américains ou 86 euros).

*Les prix ont été pris en février 2018. Faites attention : il y a des différences des prix selon les différents lieux du pays.

Sources consultées: Precios mundi, Coste de la vida y Expatistan.

Images: David Stanley, Actividad Cultural Banco de la República, Rob Bertholf y Pixabay.

Comment faire le change de devise en Aruba ?

Vous pouvez faire le change de devise au florin arubais dans n’importe quel bureau du monde de Global Exchange. Vous pouvez les chercher sur notre page web.

Miriam Gómez Blanes

Journaliste inquiète et addict incurable à l’écriture, actuellement je suis chargée des contenus du site de Global Exchange. Je ne peux pas résister à l’appel du voyage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu