Travel and Exchange est le blog des voyageurs qui changent de l’argent.

Gastronomie en Trinité-et-Tobago: où prendre un bon repas?

Gastronomie en Trinité-et-Tobago: où prendre un bon repas?

Les Caraïbes sont, par norme générale, une destination considérée de plage avec grands hôtels. C’est vrai que en Trinité-et-Tobago il y a des bonnes plages et des magnifiques resorts, mais il y a aussi d’autres attraits qu’il ne faut pas manquer: la nature, la culture, l’histoire et, comme nous verrons tout de suite, sa délicieuse gastronomie.

Se plonger dans la gastronomie de Trinité-et-Tobago

Avant de commercer avec les recommandations des plats et des restaurants, jette un coup d’œil à la carte suivante. Trinité-et-Tobago est un archipel formé par ceux deux îles principales et d’autres mineures. Parmi les Îles des Caraïbes, elles appartiennent aux Petites Antilles et se situent très proches du continent américain, à environ 10 kilométrés de Venezuela.

Même si tout les deux sont très similaires, d’entre les îles principales, Trinité est celle qui est plus développée, avec une grande population d’expats et une plus ample affluence des États-Unis. Trinité possède un important port d’entrée aux Caraïbes, lequel constitue le point de connexion avec Tobago. Cette dernière est la plus détendue, la plus indépendante et, jusqu’à un certain point, la plus alternative. Les deux îles ont un passé colonial très marqué, qui peut se palper dans ses habitants et sa nourriture.

Il ne reste que très peu de cette population indigène antérieure à l’arrivée des espagnols. La Cologne espagnole, et la britannique après, ont emmené des explorateurs et des propriétaires terriens, conjointement avec une main-d’œuvre esclave provenant de l’Afrique pour exploiter ses plantations de canne à sucre et de tabac. Après l’abolition de l’esclavage, des travailleurs de tout le monde ont émigré aux îles, portant avec eux sa gastronomie et sa culture. Aujourd’hui, le mélange de saveurs originairement africaines, hindous, asiatiques et arabes se sont fusionnés avec des produits locaux pour créer une cuisine très singulière.

Richard’s Bake and Shark

Imagen: Mar Serrano

Toute circuit touristique par route qui sort de Port-d’Espagne vers le Nord, doit faire un arrêt à Maracas Beach. C’est justement le type de plage caribéenne que tout touriste veut trouver: avec des eaux cristallines et du sable blanc. Mais en plus, tu découvriras le restaurant le plus populaire du pays : le Richard’s Bake and Shark.

Son plat protagoniste, le Bake and Shark, est quelque chose similaire à un sandwich. Mais au lieu du pain, il est fait d’une pâte frite qui a, à l’intérieur, un morceau de requin mariné et pané, avec salade, tomate et une sauce. C’est une cuisine de la rue, qui se mange dans certaines occasions: aux concerts, à d’autres événements et au Carnaval. Et, bien sûr, les jours qu’on est à la plage, à Maracas Beach.

Le accent bizarre des insulaires peut te confondre, si tu écoutes « Bacon Shark » non, ce n’est pas du bacon de requin, mais un trinidadien en commandant ce plat.

Imagen: izatrini

Nourriture caribéenne à Tobago

Si le Richard’s est le plus populaire à Trinité, il y a deux autres restaurants qui se démarquent par ses prix et bonne qualité dans la voisine Tobago. Sa petite carte donne préférence au poisson, assaisonné avec des épices et des condiments pas toujours familiers pour nous, mais qui sont difficiles à oublier.

Jemma’s Seaview Kitchen est même à Tyrrell’s Bay, à pied de la plage, construite sur les racines et le tronc d’un arbre, avec un panorama imbattable pour déguster une langouste au beurre, des crevettes ou du poisson cuisinés de diverses façons, et même l’unique curry de chèvre caribéen.

The Fish Pot est un autre restaurant véritablement de Tobago et avec un tout petit menu que varie en fonction des captures de poisson du jour. Il faut seulement chercher le tableau avec la carte et se décider entre le marlin, le barracuda ou le limon, assaisonnés bien sûr avec des puissantes sauces caribéennes.

Imagen: Facebook

Il ne faut pas oublier le rôti ou le curry.

Imagen: Sandeep Gupta

Pas seulement au Trinité-et-Tobago, mais dans toutes les Caraïbes, l’influence gastronomique hindou est quelque chose d’évident. Cette odeur si caractéristique à des épices, ces casseroles en premier ligne et les gens locaux qu’attendent son rôti ou son bol de curry comportent des images fréquentes des Caraïbes.

Le curry est un plat fort qui se sert habituellement avec du riz ou des pommes. La viande est cuisiné avec des légumes, beaucoup d’épices et, comme son nom l’indique, curry en poudre.

Le rôti est un type de pain préparé dans d’autres parties du monde. C’est une pâte fine et sans levure qui se brûle directement dans le gril et qui se mange avec du curry et d’autres ragoûts. En Trinité-et-Tobago il y a deux variantes: le dhalpuri et le paratha, le premier porte du dhal dans la pâte (une variante de lentilles)

C’est un repas qui se sert dans les restaurants hindous et les commerces ambulants, où tu peux toujours trouver des différentes options pour les veggies. Le restaurant ou poste le plus minable peut être ce qui sert le plus bonne rôti de l’île, ou pas. Il y a autant de lieux où choisir qu’il est vraiment compliqué de faire une seule recommandation, il est préférable de laisser que les propres locaux te font une recommandation.

Doubles, les sandwiches de pois chiches

Imagen: Edmund Gall

C’est peu appétissant si l’on le dit ainsi. Mais les doubles sont justement le contraire. Les trinidadian doubles sont composés par trois choses :  bara, channa et chutney. Le bara est une pâte frite fait avec de la farine, curry en poudre et du cumin. Le channa est un curry de pois chiches. Les doubles sont le repas de la rue par excellence à Trinité, où ils ont été inventés en 1936. Il est servi comme un sandwich avec deux baras ou une doblada, avec le curry de poids chiches dedans et accompagné par un chutney ou sauce épicée. Où peut-on le manger? Ce n’est pas difficile à trouver un petit marchand avec beaucoup de clients, mais sinon tu peux demander quelqu’un de la zone.

On pourrait continuer à décrire des plats typiques mais ça serait mieux de te laisser surprendre par d’autres délices de l’île comme l’aloo pie, le saheena, le chow, le pholourie, le jerk, le chicken ou la salade saltfish buljol.

Ton voyage à Trinité-et-Tobago

Imagen: Kalamazadkhan

Nous avons déjà publié à Travel and Exchange d’autres articles parlant sur Trinité-et-Tobago pour avoir des plus amples informations avant arriver à Port-d’Espagne ou savoir comment te déplacer entre les deux îles. Nous avons aussi une guide de voyage plus spécifique à ton disposition.

Mais note que, même si c’est un pays relativement développé, ou tu peux payer par carte bancaire presque partout, tu ne pourras pas payer par carte un rôti ou des doubles dans les postes ambulants. Tu devras avoir des dollars de Trinité-et-Tobago dans ton portefeuille. Lis la suite pour savoir comment faire le change!

Où faire le change de devise pour mon voyage ?

Tu peux faire le change de monnaie à l’aéroport international de Piarco, à Trinité, où tu trouveras un bureau de Global Exchange dans un emplacement parfait, pour obtenir des dollars de Trinité-et-Tobago ou des dollars des Caraïbes orientales si ton voyage continue après par les Antilles.

Et si tu veux faire le change avant ton voyage, Global Exchange possède des bureaux de change de devise dans les aéroports principaux de plus de 20 pays. Cherche nos bureaux dans ton pays pour voyager tranquillement et toujours prêt pour payer si nécessaire.

Juan Ayala

Économiste et blogueur professionnel de voyage. Au début de l’année 2013, j’ai décidé de rompre la routine et maintenant je vis en voyageant à travers le monde. J’ai changé mon lieu de travail au bureau pour profiter de chaque jour dans un lieu différent. Je collabore avec Global Exchange et je partage mes voyages sur hiworld.es et unceliacoporelmundo.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu