Travel and Exchange est le blog des voyageurs qui changent de l’argent.

5 destinations beaucoup plus économiques que ce que vous imaginez

5 destinations beaucoup plus économiques que ce que vous imaginez

Un des facteurs que nous prenons le plus en compte pour choisir une destination est normalement le prix et le niveau de vie du pays en question.

Nous ne pouvons pas nier qu’au niveau économique, ce n’est pas pareil voyager en Thaïlande qu’au Japon. Cependant, il est vrai que dans de nombreux cas, nous écartons de nos choix certaines destinations que nous associons au symbole du dollar, mais cette idée est parfois inexacte ou exagérée. Nous vous présentons une sélection de 5 destinations beaucoup plus économiques que ce que vous imaginez.

1. Japon

Une des destinations chères par excellence. Lorsqu’on commence à projeter ce voyage, normalement, avant de penser aux villes à visiter, on pense d’abord aux économies qu’il faut faire pour pouvoir y passer quelques jours. Cela est dû en grande mesure à l’idée que l’on a, assez mal fondée, que tout est cher au Japon.

Nous allons vous démontrer, avec certaines dépenses indispensables dans un voyage au Japonviaje a Japón, que cette idée n’est pas (exactement) fondée.

  • Vols au Japon : Cependant, si vous êtes attentifs et vous suivez quelques conseils pour économiser sur les volsconsejos para ahorrar en vuelos, vous pourrez trouver des offres, comme celles publiées sur Mejorvuelo, à moins de 400 euros.
  • Logement au Japon : Si vous cherchez à l’avance, vous pouvez trouver un logement, hôtel de 2 ou 3 étoiles, pour environ 50 euros par nuit/par chambre. Vous devez prendre en compte qu’au Japon la propreté à un sens très « littéral » par conséquent où que vous alliez et indépendamment du nombre d’étoile, la propreté est garantie.  D’autre part, si vous voulez, vous pouvez trouver des logements plus économiques, comme par exemple les hôtels capsules, le prix pour dormir est d’environ 30 euros par nuit, ou bien les célèbres hôtels de l’amour, pour passer la nuit le prix est d’environ 40 euros et pour 3 heures environ 35 euros.
  • Transport au Japon : Le transport public au Japon est une véritable merveille, ponctuel, efficace et très confortable par conséquent c’est la meilleure option pour se déplacer dans le pays.
    Cela dépend des villes, mais dans le cas de Kyoto c’est le bus qui est le plus recommandable pour parcourir la ville. Le prix du billet est de 220 yensyenes (1,60 euros plus ou moins) et il est possible d’acheter un forfait de 24 heures pour 500 yens (environ 4 euros). Vous pouvez à présent avoir une idée du prix du transport au Japon, n’est-ce pas ? Pour parcourir le pays en train, il existe le JR Pass qui est un forfait qui permet de voyager de manière illimitée. Il permet d’utiliser les trains locaux, trains express et le ferry pour arriver à Miyajima. Il y a plusieurs forfaits JR, de 7, 14 ou 21 jours (environ, 208, 331 et 421 euros respectivement). Seuls les non-résidents peuvent l’acheter et seulement hors du Japon.
  • Manger au Japon : De nombreux restaurants offrent un menu du jour à des prix très accessibles, environ 10 euros par personne.

Une autre option et d’acheter un « bento » qui est un plateau repas que vous trouverez dans les supermarchés, commerces ou gares, le prix peut varier entre 3 et 15 euros en fonction de votre choix.  Si non, vous pouvez aller dans un restaurant à udon, ramen ou soba, le prix est de 5 euros environ par plat.

Et bien sûr, en étant au Japon, on ne peut pas oublier le sushi. Bien qu’au Japon le sushi soit plus économique qu’ici, nous vous recommandons la chaîne Sushi Zanmai, restaurant similaire au 100 Montaditos en Espagne, où vous pouvez vous remplir de sushis pour environ 10 euros par personne.

Imagen de Fushimi Inari Taisha

2. Iles Maldives

Une autre destination que nous associons à des prix exorbitants et aux lunes de miellunas de miel c’est les Iles Maldives, le budget nous semble si haut que généralement nous ne comptons pas sur cette destination pour profiter de quelques jours de relax. Nous allons vous enlever cette idée de la tête. Il existe des Iles Maldives bien différentes à celles des célèbres resorts. Si vous souhaitez savoir combien peut vous coûter un voyage low-cost aux Maldives, continuez la lecture.

  • Vols aux Maldives : Auparavant les vols aux Maldives supposaient une partie importante du budget du voyage. Depuis peu de temps, on peut trouver des billets beaucoup plus économiques, il est même possible de trouver des prix inférieurs à 400 euros avec escale à Colombo, Sri Lanka (c’est une option qui peut nous faire considérer l’incroyable combinaison Sri Lanka-Maldives). On vous laisse réfléchir…
  • Transport aux Maldives : Si vous mettez de côté le complexe hôtelier de luxe et vous cherchez les Maldives low-cost, il n’existe pas que les hydravions aux Maldives (environ 400 euros par personne, aller-retour) ou les bateaux rapides (environ 250 euros aller-retour par personne).  Il y a aussi aux Maldives des îles locales avec accès en ferry pour un prix entre 2,5 et 5 euros, avec une durée de trajet entre une et 5 heures.
  • Logement aux Maldives : Comme indiqué précédemment et en admettant que vous allez vous loger dans une île locale, avec les même récifs et eau de mer que vous trouveriez dans les meilleurs complexes hôteliers du pays, le logement vous coûtera ici environ 35 euros par chambre/nuit si vous vous logez dans une île comme Maafushi, qui est une des plus connue, ou 35-45 euros avec petit déjeuner inclus dans l’île Omadhoo, dans l’atoll Alif Dhaal. Une autre option est l’île Mathiveri, qui est une petite île de pécheurs située dans l’atoll Ari et où il est possible de trouver un logement à partir de 50 euros la nuit avec petit-déjeuner.
  • Repas aux Maldives : Si vous vous logez dans certaines de ces îles, vous trouverez de nombreux petits restaurants locaux à des prix très économiques. Par exemple, un plat de poisson frit peut coûter un euro au changeal cambio ou un plat de riz frit environ 40 MVR (roupies maldiviennes) qui représentent environ 2 euros au change.

Las Maldivas

3. États-Unis

Nous ne vous cachons pas que lorsque nous avons commencé à préparer le voyage de 26 jours aux États-Unis, nous pensions réduire le nombre de jours car le budget que nous avions en tête paraissait être insuffisant.

Lorsque nous avons commencé à chercher et à nous informer, nous nous sommes rendu compte que la vie aux États-Unis n’est pas aussi chère qu’il n’y parait, même au contraire, certaines fois les prix nous ont surpris, surtout lorsque le taux de change est en notre faveur.

  • Vols au États-Unis : Cette partie du budget dépend énormément de la ville où vous voulez voler. Ce n’est pas pareil voler à New York où les vols peuvent varier entre 400-500 euros (personnellement nous avons réservé un vol aller-retour, à Pâques, à 445 euros par personne) que voler à San Francisco, où le prix moyen est d’environ 600 euros.
    Indépendamment de ce fait, nous vous recommandons, quelle que soit votre destination aux États-Unis, de regarder les prix bien à l’avance pour vous informer et être attentifs aux offres promotionnelles qui pourraient surgir.
  • Transport aux États-Unis : Si vous avez en tête parcourir une route en voiture, comme par exemple celle que nous avons faite dans les Parc Nationaux et la côte Ouest des États-Unis vous devrez penser à louer une voiture.  Nous avons payé 650 dollarsdólares (environ 588 euros) pour 26 jours, le prix nous parait raisonnable car il comprend aussi le supplément pour rendre la voiture dans un autre état.
  • Logement aux États-Unis : Les prix varient également beaucoup en fonction du choix du logement,  au bord de route, dans un motel comme l’on voit dans les films, on peut trouver une chambre double pour 40 dollars par nuit (36 euros), au centre de Manhattan, à New York, vous trouverez difficilement un prix inférieur à 80-100 euros la nuit.
  • Manger aux États-Unis : Premièrement nous devons préciser qu’aux États-Unis tout est grand par conséquent avant de commander, pensez aux indications suivantes. Avec la quantité servie dans un plat de pâtes ou des pancakes pour le petit déjeuner vous pourriez probablement manger toute la journée. Il faut donc le tenir en compte, pour savoir quelle quantité choisir et pour calculer le budget en nourriture. Aux États-Unis, un repas dans un établissement de restauration rapide, type pizza ou hamburgers, peut coûter environ 10-12 dollars (environ 10 euros).

Imagen de Estados Unidos

4. Islande

C’est une autre destination qui est souvent écartée car beaucoup considère que l’Islande est un des pays les plus chers du monde (dans lequel on paye en couronne islandaisecoronas islandesas).

Nous n’allons pas dire que voyager en Islande est très économique, mais il suffit de comparer les prix de certaines choses basiques et nécessaires pour se rendre compte que c’est une destination beaucoup plus abordable que ce que nous imaginions.

  • Vols en Islande : C’est sans doute, le point le plus économique de tout le voyage. Si on réserve à l’avance, on peut trouver des vols à Reykjavik pour environ 250 euros en haute saison (juillet/août).
  • Transport en Islande : La meilleure façon de connaître le pays c’est en louant une voiture car utiliser le transport public pour visiter les lieux les plus touristiques n’est pas très commun. La location d’une voiture pour environ dix jours coûte, plus ou moins, 700 euros avec kilométrage illimité. Il est clair que plus on est nombreux moins cher sera le budget de la location à partager, par conséquent il faut chercher des compagnons de voyage pour l’Islande !
  • Le logement est peut-être ce qui coutera le plus dans le voyage, car si l’on veut se loger à l’hôtel ou dans des guest houses, il sera difficile de trouver des prix inférieurs à 100 euros par chambre avec salle de bain à partager, ce qui est très courant en Islande car les chambres avec salle de bain privée n’existent quasiment pas.  Mais il y a une autre option. Si vous voyagez en haute saison, c’est-à-dire en été, vous pouvez penser à combiner le logement avec le camping ou bien faire seulement du camping. Le prix est beaucoup plus bas, environ 10 euros par personne/nuit et vous pourrez le faire dans des endroits uniques, en pleine nature.
  • Manger en Islande : Une des fausses idées qui existe sur le pays est de croire que manger en Islande est très cher. Il est vrai que manger dans un restaurant normal est beaucoup plus cher que manger en Espagne, mais si vous mangez dans un établissement de restauration rapide (il y en a dans toutes les stations-service, centres de visiteurs ou aires de repos, on peut y manger des pizzas, soupes, hot-dogs ou hamburgers), les prix diminuent considérablement. Il faut compter environ 10 euros par personne pour ce type de repas.

Si non, vous pourrez toujours aller au supermarché du petit cochon, appelé Bonus, qui est un des plus économiques en Islande et où les prix sont pratiquement les même qu’en Espagne, même moins chers dans certains cas.

En plus, l’Islande est un pays parfait pour faire un pique-nique en pleine nature sauvage, pensez-y !

Islandia

5. Suisse

La suisse est une autre destination considérée comme la plus chère d’Europe. Selon notre expérience, si vous souhaitez bien gérer votre budget, nous vous conseillons de visiter le pays en plusieurs fois car les vols sont le point le plus économique du voyage.

  • Vols vers la Suisse : On peut trouver des vols pour Zurich ou Genève au départ de plusieurs villes d’Espagne pour environ 50 euros aller-retour. Mais si vous souhaitez voyager pendant les jours fériés, n’oubliez surtout pas de réserver à l’avance. Nous sommes partis, durant le pont de décembre, à Bâle, pour 75 euros par personne, aller-retour. Incroyable prix pour ces dates !
  • Logement en Suisse : Pour économiser sur ce point, le mieux est de se loger dans des hostels ou bien en dehors du centre-ville. Si vous choisissez cette option, le prix moyen baisse assez, environ 70 euros par chambre/nuit.
  • Manger en Suisse : Nous avons toujours l’option d’acheter dans un supermarché de quoi manger, comme commenté précédemment en Islande, mais manger dans un restaurant n’est pas non plus une dépense exorbitante. Par exemple, à Gruyères, dans le célèbre restaurant le chalet de Gruyères, une fondue pour deux, avec boissons, bière incluse, coûte environ 100 francsfrancos, c’est à dire, plus ou moins 45 euros pour deux personnes.

Suiza

Après cette lecture, avez-vous changé d’opinion sur certaines de ces destinations ?

Roger Carles

Soy la persona que está detrás del blog de viajes "Viajeros Callejeros" (www.viajeroscallejeros.com) llevando toda la parte técnica y de diseño. Uno de mis grandes hobbies es viajar, algo que plasmo en el blog intentando ayudar a todas las personas que quieran organizar sus viajes por libre y tener información práctica sobre el destino que han elegido.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu